2 juillet 2012

Gojira - L'Enfant Sauvage

J'avais déjà parlé de L'Enfant Sauvage, le nouvel album du groupe français de death metal Gojira lors de la sortie du morceau donnant son nom à l'album, L'Enfant Sauvage. Le 26 juin l'album est sorti et après les avoir loupés à Brest (pas d'sous, pas d'potes dispos) j'ai donc craqué pour l'album le 29 juin à l'occasion d'une virée à Rennes pour l'oral final de mon BTS.


Après quelques écoutes de l'album au calme et en voiture je suis en mesure d'en parler et voici mon verdict : ça tueGojira fait du Gojira et bon dieu que c'est maîtrisé. C'est assez incroyable de constater que quasiment tous les morceaux sont bons. Dès le premier morceau, Explosia, les Basques envoient tout et tout le reste suit à merveille. Tout est toujours fluide et parfois même langoureux. Joe Duplantier (chanteur / guitariste) s'essaye même à de nouveaux styles de voix sur le rythme frénétique de la double pédale de Mario Duplantier. Les riffs sont simples et efficaces et le style de Gojira est toujours bien présent : aller-retour, cordes à vide et tapping fluide.

Une bonne photo d'un groupe de metal est en noir et blanc avec des regards sombre et sérieux.
Quelques points négatifs parce qu'il en faut. On retrouve le même schéma que dans les précédents albums : on envoie la sauce, on fout un interlude (qui ne vaut pas The Silver Chord à mon goût) et ça repart. J'ai aussi dit que presque tous les morceaux étaient bons, presque. Même si cela fait partit du style du groupe, les trois derniers morceaux (hors les deux plages bonus) m'ont laissés un petit goût amer. Ils semblent être là pour calmer, baisser la tension de l'album mais ils m'ont semblé trop lentes et calmes. Dernier petit point : même s'il s'agit de la marque de fabrique du groupe, ils usent et abusent des cordes à vides et du slide à un tel point que cela en devient parfois cliché. Un gros aller-retour, cordes à vides, on remonte le manche en slide et on repart.

A noter que l'album est vendu dans un chouette digipak comprenant l'album, un livret un peu trop succin avec juste les paroles et une photo du groupe et le DVD d'un live aux Eurockéennes en 2009 qui n'est, me semble-t-il, pas leur meilleur prestation. C'est tout de même un ajout sympathique pour un CD toujours trop cher (17 €). En plus le packaging n'a pas la classe de celui de The Way of All Flesh. A noter qu'un q'un CD + DVD live de la tournée The Way of All Flesh, The Flesh Alive, vient de sortir. Je me retiens pour ne pas craquer.

Dans l'ensemble L'Enfant Sauvage est donc un excellent album mais qui n'arrive pas tout à fait à la cheville de The Way Of All Flesh. Néanmoins ça fait plaisir de retrouver Gojira après 4 ans d'absence.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire